Faire une terrasse sans dalle béton : Quelles alternatives ?

Réalisation d'une terrasse sans dalle béton en bois exotique

Vous avez envie de profiter de votre extérieur en été, mais votre budget est limité ou vous n’avez pas envie de passer votre temps à entretenir une surface en béton ? Pas de panique, il existe des solutions pour créer une terrasse sans dalle béton.

Quelles sont les alternatives pour faire une terrasse sans dalle de béton ? Quelles sont les différentes étapes à respecter ? Quels sont les avantages et inconvénients d’une telle installation ? Dans cet article, nous vous proposons quelques idées pour réaliser une terrasse solide et pleine de charme sans avoir à recourir à la dalle de béton.

Quelles sont les alternatives à la terrasse avec dalle béton ?

Il existe plusieurs alternatives à la terrasse en dalle de béton, notamment les terrasses en bois, en pierre, en pavés, en gravier ou en composite. Chacune de ces options a ses avantages et inconvénients, il est donc important de prendre le temps de bien les comparer avant de choisir celle qui conviendra le mieux à votre terrain et à votre projet :

  • Les terrasses en bois sont généralement plus esthétiques que les terrasses en béton, mais elles nécessitent un entretien plus régulier et peuvent être plus coûteuses à installer. Plusieurs types de bois peuvent être utilisés comme notamment le pin qui est facile à travailler et peu coûteux mais peu durable sans traitement préalable pour résister aux intempéries. Le cèdre est un autre type de bois couramment utilisé pour les terrasses. Il est plus durable que le pin, mais aussi plus coûteux. Le teck est un bois dur qui est également souvent utilisé pour les terrasses, grâce à sa bonne résistance aux intempéries et à l’usure.
  • Les terrasses en composite constituent une option intermédiaire plus facile à entretenir que le bois, plus durable, avec une apparence très naturelle et des tarifs particulièrement accessibles.
  • Les terrasses en pavés sont également une option intéressante et originale, mais elles peuvent être difficiles à nettoyer et à entretenir. Les irrégularités du sol au niveau des joints peuvent également être problématiques pour certains.
  • Les terrasses en pierre sont très solides et esthétiques avec un grand choix de pierres naturelles, coloris et motifs.
  • Les terrasses en gravier sont une option moins coûteuse, mais elles peuvent être difficiles à entretenir si vous ne choisissez pas le bon type de gravier.
  • Les dalles clipsables et le gazon synthétique peuvent enfin être utilisés pour les propriétaires souhaitant aménager une terrasse sans réaliser de gros travaux et engager trop de frais. Le rendu final est évidemment moins abouti qu’avec les techniques précédentes.

Par quels moyens construire une terrasse sans dalle béton ?

Il existe différents procédés pour construire une terrasse sans dalle béton.

La terrasse sur plot en béton

La première est d’utiliser des plots en béton pour fixer les lames de terrasse. Il suffit pour cela de percer un trou dans le plot et d’y visser la lame. Les plots en béton sont faciles à poser et peuvent être achetés dans n’importe quel magasin de bricolage. Des plots en PVC réglables peuvent également être utilisés et sont particulièrement réputés pour leur modularité permettant de créer facilement une pente à 1 % par mètre carré pour l’évacuation des eaux.

Terrasse en lames de contreplaqué

Une autre option consiste à utiliser des lames de contreplaqué. Le contreplaqué est une alternative moins chère aux lames de terrasse en bois massif. Il est également plus facile à travailler, ce qui le rend idéal pour les bricoleurs débutants. Pour fixer le contreplaqué, il suffit alors de clouer ou visser les planches sur une structure en bois.

La dalle autoportée

La dalle autoportée est également une excellente solution pour les terrasses sans dalle béton. Elle est facile à installer et ne nécessite pas de fondation spéciale.

La dalle autoportée est constituée d’un panneau de contreplaqué ou d’OSB sur lequel est fixée une couche d’isolant thermique. Ce panneau est ensuite recouvert d’un revêtement imperméable, tel que du bitume modifié ou du polyuréthane, et enfin d’une couche de protection imperméable à l’eau.

La dalle autoportée est souvent utilisée pour les terrasses en bois, car elle permet de les isoler thermiquement et acoustiquement. Ainsi, la terrasse en bois peut être installée directement sur la dalle autoportée sans nécessiter de fondation spéciale.

Terrasse en pavé

Enfin, il est également possible de construire une terrasse sans dalle béton en utilisant des pavés. Les pavés sont généralement plus chers que les autres options, mais ils sont très durables et peuvent donner à votre terrasse un look plus personnel et abouti. Pour poser des pavés, il suffit de les disposer sur le sol et de les fixer à l’aide de sable et de joints.

Avantages et inconvénients d’une terrasse sans dalle béton

Pour réaliser des économies

La réalisation d’une terrasse sans dalle béton peut être avantageuse à plus d’un titre pour un propriétaire. Elle permet tout d’abord bien souvent de réaliser des économies, le prix d’une terrasse en béton pouvant vite s’envoler jusqu’à 200 euros du m². Le béton nécessite en effet pratiquement toujours le recours à un professionnel pour obtenir un résultat parfaitement plat et solide.

Pour une meilleure esthétique

Le béton peut par ailleurs s’avérer relativement froid et manquer de cachet pour certains. La réalisation d’une terrasse avec des lames en bois ou en composite apporte ainsi un certain charme à un extérieur avec un choix de coloris ou de motifs bien plus vaste que pour le béton.

La dalle béton est également parfois sujette à l’apparition de fissures lorsqu’elle a été mal posée.

Pour une plus grande flexibilité

La terrasse sur plots permet en outre de s’adapter à un terrain relativement atypique. L’espace sous la terrasse assure ainsi un parfait écoulement des eaux de pluie ainsi qu’une dissimulation parfaite des câbles et autres tuyaux d’adduction d’eau.

Avec sa simplicité de montage et sa compatibilité avec un large éventail de matériaux (bois, carrelage, céramique, pierre synthétique…) la terrasse sur plots est alors très adaptable et offre même une meilleure isolation que la dalle béton qui accumule rapidement le froid en hiver et la chaleur en été

L’avantage de la dalle béton

A l’inverse, la dalle de béton est probablement plus résistante aux intempéries que les autres matériaux de terrasse qui peuvent vernir ou jaunir s’ils n’ont pas subi un traitement préalable. Elle nécessite également de ce fait moins d’entretien qu’une terrasse en bois ou en composite notamment.

La terrasse sur plots requiert en outre un espace pour poser les plots et est donc de ce fait surélevée et moins accessible pour les personnes à mobilité réduite. Cet espace permet néanmoins de laisser respirer les lames et d’éviter l’accumulation d’humidité.

La terrasse sur plots nécessite enfin un damage préalable pour araser le sol ainsi que la réalisation d’une pente pour l’évacuation des eaux.

Les étapes pour la réalisation d’une terrasse sans dalle béton

La pose d’une terrasse sans dalle de béton implique de suivre un certain nombre d’étapes pour s’assurer de sa solidité et de son maintien dans de bonnes conditions.

La préparation du sol pour une terrasse sans dalle béton

Pour réaliser une terrasse sans dalle béton, il faut tout d’abord préparer le sol. Il est indispensable de bien niveler le terrain et de retirer toutes les pierres et les racines qui pourraient empêcher la pose des lames de terrasse.

Il est d’une manière générale préférable d’aplanir totalement le sol avec du sable tassé et du gravier pour le rendre parfaitement lisse, plane et régulier. Un ratissage voire même un décaissage peuvent alors s’avérer particulièrement opportuns.

Il est par ailleurs fortement déconseillé d’installer une terrasse sans béton sur un sol fraîchement terrassé, celui-ci pouvant encore être mobile pendant 1 à 2 ans. Il est également possible d’utiliser des longrines pour stabiliser l’installation en prévision de l’implantation de la structure.

Ces semelles de béton posées à intervalles réguliers s’apparentant à des formes de poutres sont alors posées de façon perpendiculaire aux lambourdes pour constituer une armature solide, résistante et permettant de répartir le poids de façon équilibrée. Enfin, la pose d’un film de protection sur le sol nouvellement nivelé empêchera l’apparition des mauvaises herbes.

La pose des plots

Une fois le sol bien préparé et arasé, vous pouvez procéder à la pose des lames de terrasse en bois ou en composite. Pour fixer ces lames, des plots en béton ou en PVC doivent être installés pour servir de support.

Les plots permettent de surélever la terrasse et de créer un espace en-dessous afin d’empêcher l’humidité de pénétrer les lattes et de passer les câbles et tuyaux nécessaires à l’aménagement de la terrasse.

Ajustables en hauteur, ils offrent la possibilité de prévoir facilement la création d’une pente à 1 % pour l’évacuation des eaux. Les plots PVC n’ont pas besoin d’être fixés dans le sol et sont donc plus faciles à installer et à ajuster que les plots en béton.

La fixation des lambourdes

Les lambourdes constituent le socle porteur de la terrasse et doivent être fixées à intervalles réguliers sur les plots préalablement installés à l’aide de chevilles et de vis spéciales (vis PVC ou vis béton). Pour une terrasse en bois, la fixation des lambourdes est cruciale. En effet, elles doivent être solides afin que la terrasse soit stable et ne se déforme pas au fil du temps. Un niveau à bulles doit être utilisé pour obtenir un espacement optimal des lambourdes composant la structure. Un espace avec le mur est également à prévoir pour anticiper l’expansion du bois qui va travailler avec le temps.

La pose des lames

Une fois les lambourdes fixées, les lames en bois ou en composite peuvent commencer à être posées de façon perpendiculaire aux lambourdes. Commencez par une première rangée de lames et continuez jusqu’à ce que la terrasse soit entièrement couverte. Vérifiez que les lames de terrasse sont bien alignées et fixez-les entre elles avec des vis spéciales. Un léger espacement entre les lames est à prévoir pour favoriser l’écoulement de l’eau.

Le traitement des lames

Une fois les lames posées, il ne vous restera plus qu’à appliquer une couche de protection sur le dessus de la terrasse pour éviter que les lames ne se dégradent trop rapidement. Si vous utilisez des lames de terrasse en bois, pensez à les traiter régulièrement afin de maintenir tout le charme du revêtement.

Quel budget prévoir pour une terrasse sans dalle béton ?

Une terrasse sans dalle béton peut être réalisée à moindre coût si vous optez pour une surface en bois ou en composite. Le budget nécessaire pour ce type de terrasse dépend du matériau choisi ainsi que de la main-d’œuvre. En moyenne, il faut compter entre 30 et 60 euros le mètre carré pour une terrasse en bois, et entre 40 et 80 euros le mètre carré pour une terrasse en composite