Tous nos conseils pour réussir la rénovation d’une ancienne véranda

Véranda ancienne et feuille d'automne et bois en arrière plan

A la fois prolongement de la maison et ouverture sur le jardin, la véranda est un espace hybride parfois sous-exploité disposant pourtant de multiples fonctionnalités. Que vous souhaitiez améliorer l’isolation, moderniser le design ou tout simplement redonner vie à cet espace, la rénovation de votre véranda offre de nombreuses possibilités d’aménagement. Avant de vous lancer tête baissée dans des travaux de rénovation, il convient cependant de bien planifier à l’avance les différentes étapes à suivre pour mener à bien votre projet. Dans cet article, nous vous livrons nos conseils avisés pour rénover efficacement votre ancienne véranda et en faire un véritable cocon ouvert sur l’extérieur au sein de votre maison. Qu’il s’agisse de menus travaux d’adaptation ou d’une rénovation complète, découvrez comment transformer cette extension de maison en un espace fonctionnel et esthétique.

Pourquoi rénover sa véranda ancienne ?

Rénover une véranda ancienne présente de nombreux avantages. Tout d’abord, c’est l’occasion d’améliorer l’isolation thermique et phonique de votre espace, ce qui vous permettra de profiter pleinement de votre véranda tout au long de l’année. De plus, la rénovation vous offre l’opportunité de moderniser le design et d’adapter cet espace à vos besoins actuels.

En outre, rénover votre véranda peut également augmenter la valeur globale de votre propriété. Une véranda bien entretenue et mise à jour est un atout majeur au moment de vendre ou de louer une maison. En investissant dans la rénovation, vous pourrez ainsi maximiser le retour sur investissement tout en profitant des avantages pratiques que cette pièce supplémentaire apporte à votre quotidien.

Comment financer ses travaux de rénovation de son ancienne véranda ?

Pour financer les travaux de rénovation de votre ancienne véranda, il existe plusieurs options à considérer. Tout d’abord, vous pouvez utiliser vos économies personnelles pour couvrir les coûts des matériaux et de la main-d’œuvre.

Cependant, si cela n’est pas possible, vous pouvez envisager un prêt bancaire non-affecté pour un usage libre des fonds ou, à défaut, un crédit rénovation pour lequel les fonds obtenus doivent spécifiquement servir à un plan de travaux prédéfini.

Enfin, le crédit renouvelable ainsi que le micro-crédit offrent la possibilité de souscrire un crédit sans justificatif. Il convient cependant dans ce cas de figure de bien vérifier les conditions d’octroi et notamment les frais qui en découlent et qui peuvent rapidement faire grimper le coût de votre projet.

Bon à savoir

Pensez également à solliciter les différentes subventions et aides gouvernementales qui peuvent être disponibles pour encourager la rénovation énergétique ou l’amélioration de l’efficacité thermique et vous permettre de réduire le coût de vos travaux. C’est le cas par exemple de MaPrimeRenov, des primes énergie, de l’éco-prêt à taux zéro ou encore des aides des collectivités locales.

Rénovation partielle de votre ancienne véranda

Dans certains cas de figure, de simples ajustements peuvent permettre une rénovation partielle de votre ancienne véranda, notamment en vue d’améliorer assez sensiblement ses performances thermiques.

Réglage des baies coulissantes de votre véranda

Les baies coulissantes sont l’un des éléments clés d’une véranda, permettant à la lumière naturelle de pénétrer dans l’espace. Cependant, au fil du temps, elles peuvent se détériorer et nécessiter un réglage afin d’éviter notamment les problèmes courants tels que les bruits de grincement ou les fuites d’air.

Pour ajuster vos baies coulissantes, commencez par vérifier leur alignement ainsi que l’espace existant entre le cadre et la vitre afin de garantir qu’il soit suffisant pour un mouvement fluide. Ensuite, assurez-vous que les rails sont propres et exempts de débris qui pourraient entraver leur bon fonctionnement. Veillez également à lubrifier régulièrement les mécanismes des baies coulissantes avec un produit adapté afin de faciliter leur glissement en douceur.

Remplacer les joints d’étanchéité de sa véranda

Pour assurer une bonne étanchéité de votre véranda ancienne, il peut être nécessaire de remplacer les joints d’étanchéité. Au fil du temps, ces joints peuvent s’user et se détériorer entraînant alors des infiltrations d’eau ou des courants d’air désagréables au quotidien.

Pour y remédier, pensez donc à procéder au remplacement régulier des joints. Commencez par identifier les zones où les joints sont endommagés ou usés. Retirez délicatement les anciens joints en utilisant un outil adapté afin de ne pas abîmer la structure de la véranda. Veillez également à bien nettoyer la surface puis installez les nouveaux joints. Cette simple manœuvre vous permettra d’améliorer l’isolation et le confort thermique de la véranda.

Changer les vitres de sa véranda

Au moment de rénover partiellement votre ancienne véranda, un remplacement des parois vitrées peut se révéler particulièrement opportun. Les fenêtres sont en effet exposées aux intempéries et aux variations climatiques constantes, ce qui peut entraîner une dégradation progressive du verre au fil du temps. Elles peuvent en effet perdre en transparence et en efficacité du point de vue de l’isolation thermique et acoustique.

Pour remplacer les vitres, il convient alors de choisir des matériaux de qualité et d’augmenter l’épaisseur des parois en remplaçant du simple vitrage par du double vitrage. Ce type de travaux peut d’ailleurs ouvrir droit à des aides publiques pour la rénovation énergétique.

Le remplacement des parois vitrées permet également d’améliorer l’esthétique de la véranda pour la rendre plus contemporaine. Compte tenu de l’importance des parois vitrées pour une bonne isolation, il est préférable de faire appel à un professionnel compétent pour ce type de rénovation afin d’optimiser l’étanchéité de l’installation.

Rénovation complète de votre ancienne véranda

La rénovation complète de votre ancienne véranda est une option à envisager si vous souhaitez la transformer totalement, améliorer son esthétique voire lui donner une nouvelle fonctionnalité. Des travaux d’envergure sont alors à entreprendre, aussi bien en termes d’isolation ou de revêtements mais aussi en termes structurels.

Refaire l’isolation de votre véranda

Pour améliorer le confort thermique de votre véranda ancienne, la réfection de l’isolation est une étape indispensable. En effet, une mauvaise isolation peut entraîner des pertes d’énergie et rendre la pièce difficilement utilisable en été comme en hiver.

Pour commencer, vous pouvez opter pour l’installation de doubles vitrages plus performants afin d’améliorer l’isolation thermique et phonique de votre véranda. Vous pouvez ensuite isoler les murs avec des matériaux adaptés tels que la laine minérale, les panneaux isolants ou encore les nouveaux isolants biosourcés. Une bonne isolation vous permettra ainsi de profiter pleinement de votre véranda tout au long de l’année, quelles que soient les conditions climatiques extérieures.

Bon à savoir

La rénovation de l’isolation de votre véranda peut également inclure la mise en place d’un système efficace pour réguler la température intérieure. Vous pouvez envisager l’installation d’une climatisation réversible qui offre à la fois un chauffage et une climatisation selon les besoins. De même, pensez à ajouter des stores ou des volets roulants pour protéger votre véranda du soleil lorsqu’il fait trop chaud et éviter les déperditions calorifiques pendant la nuit.

Rénovez le sol de votre véranda

La rénovation du sol de votre véranda ancienne peut permettre de transformer l’espace au premier coup d’œil. Commencez par évaluer l’état actuel du sol et de déterminer s’il doit être réparé ou remplacé. Si des fissures, des taches ou des dommages sont présents, il peut être nécessaire d’enlever complètement le revêtement existant.

Une fois que vous avez préparé la surface, vous pouvez envisager différentes options pour le nouveau revêtement de sol selon la nouvelle ambiance désirée. Que vous optiez pour du carrelage, du parquet flottant ou un revêtement en vinyle résistant aux intempéries, assurez-vous qu’il soit adapté à une utilisation dans les espaces semi-extérieurs comme la véranda (avec notamment un traitement hydrofuge) et qu’il offre une bonne isolation thermique afin de maintenir une température agréable tout au long de l’année.

Refaire la toiture de votre véranda

La toiture est également un élément fondamental à prendre en compte lors de la rénovation d’une ancienne véranda. Celle-ci doit être parfaitement étanche et en bon état pour éviter les problèmes d’infiltration d’eau ou les fuites. Si la toiture présente des signes évidents de détérioration, il est alors préférable de refaire complètement cette partie de la véranda.

Dans ce cas de figure, il vous faudra alors choisir un matériau résistant aux intempéries et durable, tel que le verre trempé ou les plaques de polycarbonate en fonction de vos besoins en termes d’isolation et de luminosité. Là encore, comme pour l’isolation des murs, il est préférable de faire appel à un professionnel qualifié compte tenu de la nécessaire précision qu’implique ce type de travaux.

Changer la structure de votre véranda

Si vous souhaitez totalement modifier l’agencement ou agrandir l’espace de votre pièce, une modification de la structure de la véranda peut alors être nécessaire. Pensez dans ce cas de figure à renforcer les fondations existantes afin d’assurer une base solide pour votre nouvelle véranda.

Le remplacement des éléments porteurs tels que les poutres ou les colonnes doit être effectué avec soin et expertise pour garantir la stabilité générale de la construction. Prenez également en compte les aspects architecturaux et esthétiques lors du choix des nouveaux matériaux afin qu’ils s’intègrent harmonieusement avec le reste de votre habitation.

Quelle démarche administrative pour la rénovation de votre ancienne véranda ?

La rénovation d’une ancienne véranda peut parfois nécessiter certaines démarches administratives.

Obtenir les permis nécessaires

Dans le cas d’une rénovation de véranda, aucune demande préalable n’est nécessaire auprès de la mairie si les travaux ne modifient pas la surface initiale ou que l’agrandissement est inférieur à 5m².

En revanche, une déclaration préalable de travaux devra être effectuée lorsque les travaux entraînent la création d’une surface supplémentaire allant jusqu’à 20m². Au-delà, un permis de construire peut être exigé si la surface totale de l’habitation dépasse les 170m2 suite au chantier.

Dans ce cas de figure, vous devrez probablement fournir un dossier comprenant les plans et les caractéristiques techniques de votre projet. Prenez également soin d’informer votre voisinage lorsque cela est nécessaire.

Suivre les normes de construction

Une fois que vous avez obtenu toutes les autorisations requises le cas échéant, prenez soin de respecter scrupuleusement les normes de construction en vigueur lors de la rénovation de votre ancienne véranda.

Pour une rénovation optimale, veillez notamment à ce que tous les matériaux utilisés pour la rénovation soient conformes aux dernières réglementations en matière de construction et de rénovation énergétique. Assurez-vous que les éléments tels que le sol, les murs et la toiture répondent aux exigences en termes d’isolation thermique et acoustique mais aussi aux standards esthétiques de la commune qui peuvent être imposés par le plan local d’urbanisme (PLU). Vérifiez enfin si des règles spécifiques s’appliquent aux installations électriques et plomberie dans votre région.

Quel budget prévoir pour la rénovation d’une véranda ancienne ?

Avant de rénover une véranda ancienne, il convient d’établir un budget réaliste pour être certain de finaliser le projet et tenir compte des éventuels imprévus. Le coût total des travaux dépendra de l’étendue de la rénovation et des matériaux choisis.

La rénovation partielle d’une véranda peut avoir un coût relativement abordable, en fonction des éléments à remplacer ou à améliorer. Par exemple, le remplacement des joints d’étanchéité et le réglage des baies coulissantes peut être réalisé à moindre coût pour quelques dizaines d’euros. Le remplacement des vitres nécessitera lui une dépense de quelques centaines d’euros.

Si vous envisagez une rénovation complète qui implique le remplacement de la toiture, l’isolation et même la modification de la structure existante, la facture sera en revanche bien plus importante et pourra largement atteindre les 10 000 € et plus encore dans certains cas.

N’hésitez pas à faire appel à des professionnels compétents qui pourront évaluer votre projet dans sa globalité et vous fournir un devis précis. Une bonne planification financière permettra un déroulement du projet dans les meilleures conditions et garantira un résultat optimal pour votre nouvelle véranda. Vous pourrez alors profiter d’un nouvel espace moderne, ouvert vers l’extérieur et plus confortable en toutes saisons.

Questions Fréquemment Posées sur la rénovation d’une ancienne véranda

Quels sont les signes indiquant qu’une véranda a besoin de rénovation ?

Souvent sous-utilisée, une véranda peut laisser apparaître certains signes d’un niveau de détérioration avancé parmi lesquels des portes coulissantes et des fenêtres difficiles à fermer, des problèmes d’étanchéité à proximité des ouvertures et notamment de la condensation au niveau des baie vitrées, une température difficile à réguler en hiver comme en été ou encore une toiture visiblement détériorée et en mauvais état.

Combien de temps dure généralement le processus de rénovation ?

Une rénovation partielle peut être effectuée en une semaine voire moins. Une rénovation complète sera elle plus longue et pourra prendre 2 à 3 mois en cas de travaux d’envergure notamment sur la structure.

Comment choisir le bon entrepreneur pour la rénovation de mon ancienne véranda ?

Pour rénover votre véranda, il est préférable de choisir un artisan certifié Qualibat RGE pour des travaux réalisés en toute sécurité, avec les assurances nécessaires et selon les normes en vigueur. Le recours à ce type de professionnel peut en outre vous permettre d’obtenir des aides financières pour l’amélioration de l’isolation thermique. Essayez également de vous tourner vers un artisan disposant d’un showroom pour vous donner une meilleure idée des possibilités offertes pour votre rénovation de véranda.