Pierre Bada- Artisan plombier chauffagiste

Rénovation plomberie et chaffage - Pierre Bada Artisan plombier chauffagiste
Un collectif d'artisans professionnels des énergies renouvelables

« J’ai aussi tous les agréments nécessaires à ma profession : qualibois, qualibat, qualigaz, chauffage plus, tous les RGE….»

Comment faire ?
  • Trouvez et contactez des artisans de confiance
  • 2 visites d'artisans chez vous
  • Sélection confiance, qualité, prix
  • Par téléphone ou par internet : vous choisissez

Visite devis sur place

Pierre Bada - Chauffage Bada - 9, route de Saint Seurin de Prats - 24230 VELINES - Chauffagiste - Plombier
CAPEB
Un collectif de bons artisans
à l'initiative du Syndicat des artisans du Bâtiment CAPEB
Un site d'artisans fait par le plus grand syndicat d'artisans professionnels
Transparence & sécurité:
Vos acomptes sont garantis
Engagement travaux finis
Portrait voiture

Les conseils et astuces chauffage de Pierre

« En général, je travaille avec l’étranger, avec l’Allemagne, pour éviter les intermédiaires et travailler le plus possible en direct. Pour les chaudières par exemple je passe directement par le fabricant. Ils n’ont pas de magasins, seulement la plateforme. »

Paroles d'artisans

Pierre Bada- Artisan plombier chauffagiste en Dordogne nous donne ses astuces

•    GAGNEZ DU TEMPS
« J’essaye de m’octroyer une journée par semaine afin de tenir à jour l’aspect administratif mais en général, cela ne suffit pas.  Je fais le nécessaire au bureau et je me tiens à jour le soir à la maison. 
« J’oriente mes clients dans le choix des marques. Après, si je vois qu’ils essayent vraiment de tirer vers une marque intermédiaire, j’y vais quand même. Mais si c’est vraiment quelque chose qui ne me plaît pas, je ne le fais pas. 
« Ma profession requiert énormément de démarches administratives.  Elles sont nécessaires et je m’y suis habitué.  Je me suis entouré de logiciels pour faciliter la saisie d’information.
« Pour gérer les demandes de devis, je me déplace le soir en rentrant du dernier chantier."

•    REDUISEZ VOS COUTS
« Il y a beaucoup d’aides, elles dépendent des conditions de ressources des clients. Pour le moment, dans le milieu de l’énergie, il y a toutes les primes de l’ANAH, les déductions d’impôt, … Pour les fournitures, c’est un combat de tous les jours.  Il faut sans cesse analyser les prix d’achat et négocier si cela s’avère nécessaire.  Il arrive souvent que je sois face à concurrents qui ont bradé leur devis mais j’essaie de ne pas tomber dans cette spirale. C’est toujours un dilemme…
« Il y a des plateformes internet chez quasiment tous mes fournisseurs. Cela me permet d’avoir le prix en temps réel, avec les conditions, le stock, et de pouvoir passer commande directement. Ça évite de passer par des intermédiaires. Je peux comparer très rapidement avec leurs applications. Il y a des postes importants, comme les chaudières qui valent beaucoup d’argent, et il y a les petites fournitures, qu’il faut quand même regarder. Je regarde ce qui se passe et je négocie quand c’est nécessaire. En général, je travaille avec l’étranger, avec l’Allemagne, pour éviter les intermédiaires et travailler le plus possible en direct. Pour les chaudières par exemple je passe directement par le fabricant. Ils n’ont pas de magasins, seulement la plateforme. 
«  L’astuce pour les clients, c’est l’anticipation ! Qu’ils fassent venir des artisans, qu’ils demandent plusieurs devis et surtout, qu’ils se renseignent sur le matériel et qu’ils soient précis dans le matériel qui est installé, parce que ça peut être le jour et la nuit ! Parfois je me fais avoir : j’installe du matériel de qualité qui a un certain prix et qui n’est pas toujours accepté parce qu’il y a énormément de petites fournitures et au final, si on veut brader sur ces fournitures-là, le client ne le verra pas… J’ai envie que la chaufferie ressemble à quelque chose et que le client soit content mais les clients doivent se renseigner quant aux aspects techniques. Il existe des sous-traitants qui installent le matériel en vitesse et quand je retourne sur le chantier, c’est l’horreur…

•    Tendance
« Pour ma part, j’aime réaliser de belles chaufferies.  Plus c’est compliqué, plus je suis content.  Les chaudières bois ou granulés conviennent bien à mes attentes. C’est tendance avec le bio et le renouvelable. En Dordogne il y a de la place pour ces chaufferies-là en général ! Ce qui coince un peu c’est le pouvoir d’achat des gens… Parfois il faut monter des dossiers… Malheureusement ces chaufferies ont un certain coût même si le retour sur investissement est assez rapide. Le souci c’est qu’il y a beaucoup d’aides, mais aussi beaucoup de retards… C’est long mais ça vaut la peine. 
« Nous sommes en pleine période d’entretien de chaudière.  Il y a également quelques dépannages.

•    Sécurité
«  Les clients doivent savoir qui se trouve en face. Il est nécessaire de faire appel à un professionnel enregistré en ordre d’assurance. C’est rarement le cas… 
« 19°, c’est une température qui peut paraître peu élevée, mais ce n’est pas nécessaire de surchauffer. A 19°, le logement est en bonne situation. Dans les chambres, ce n’est jamais bon d’être au-dessus de 16 à 17° degrés. En revanche, il faut que ce soit ventilé. 22° quand on travaille à un bureau, c’est bon !
« Ce qui est important c’est de bien aérer son habitat. Dix minutes par jour, chauffage coupé, suffisent. Cela permet de faire un renouvellement d’air et d’évacuer la vapeur d’eau produite par la cuisson et la respiration. Et c’est énorme !
« S’équiper d’un thermostat d’ambiance, pour réguler la température et gérer la circulation de l’eau du chauffage et éviter tout excès. 
« La garantie de mon travail repose sur le cahier des charges d’entretien du matériel concerné.  Pour ma part, je suis assuré pour les entretiens et les installations par une garantie en responsabilité civile et décennale. Ces documents-là, les particuliers doivent les demander. 
« J’ai un bac en comptabilité et l’équivalent d’un bac +3 en génie climatique.  J’ai aussi tous les agréments nécessaires à ma profession : qualibois, qualibat, qualigaz, chauffage plus, tous les RGE…

•    Confort
«  La réalisation d’un chantier repose essentiellement sur la confiance.  J’aime le contact avec les gens et j’aime montrer ce que je fais.  Je conseille volontiers mes clients pour améliorer leur logement.  Les exigences des clients sont à chaque fois particulières.  On s’adapte à chaque chantier.  

« Pour la surveillance du chantier, cela rentre déjà dans mes critères quand je réalise un devis.  Si je sais que je ne suis pas en sécurité et que je n’ai pas confiance dans les lieux, ou les moyens d’accès, je ne donne pas de suite aux devis. C’est essentiellement en ville.  En ce qui concerne le nettoyage des chantiers, il faut toujours qu’ils fassent plus propres que quand nous sommes arrivés. Ça ne fait pas longtemps que je suis sur le marché, il faut vraiment que je me différencie ! J’essaye de le faire par toutes ces attentions de respect. 

 

Engagement
1

Respect des budgets

Un Devis en bonne et due forme, des versements d’acompte étape par étape, 360travaux vous assiste.
Engagement
2

Respect des délais

Soutenu par la Capeb le syndicat professionnel des artisans, 360travaux assure un suivi personnalisé de ses artisans. La réussite de votre chantier !

Grille de tarifs

Chaufferies bois

« Pour les entretiens, je viens d’arriver sur le marché et donc j’ai une offre découverte pour tout nouveau client.  Il faut compter une centaine d’euros déplacement compris. Pour la première année je diminue de 40%.

« Pour les chaufferies bois dans les règles de l’art avec Viessmann et Okofen, on est entre 10000 et 20000 €.  Les fournitures sont relativement chères quand on choisit de la qualité.  Paradoxalement, je fais parfois moins de gains en choisissant les bonnes marques mais je sais que mon image est importante.  Je souhaite avoir à long terme un parc de chaudières Viessmann et Okofen.

« Les gens vont voir les prix des différentes pièce sur internet, et ce raccourci n’est pas toujours très bon. Si les gens veulent comparer les prix, il faut absolument qu’ils connaissent le sujet et qu’ils fassent un cahier des charges pour l’installateur. Parce que ce sont les accessoires qui font que la chaudière va tenir. Malheureusement, dans certains cas, on pourrait comparer les accessoires choisis à des contrefaçons. Pour les accessoires de sécurité, on peut passer de 5 à 50€…

 

 

Surface (en m²)   Budget (en €)
Viessmann ou Okofen   10 à 20.000 €

Une question ?
Besoin d’un conseil ?

contactez-nous directement pour être accompagné gratuitement :
contactpro@360travaux.com ou au 09 71 08 08 01