Daniel Boulay - Eléctricien - Domotique - Multimédia

Rénovation électrique - Daniel Boulay - Eléctricien
Un collectif de milliers d'artisans, le service en plus.

"On dit qu’il faut faire vérifier une installation électrique tous les dix ans, car les normes et les besoins évoluent. Il faudrait donc refaire l’installation, ou refaire une pièce. Et au niveau du tableau électrique, il est fortement conseillé de resserrer tous les contacts des disjoncteurs et des protections tous les ans. Et on s’aperçoit, quand on intervient, qu’il y a du jeu entre les fils et le disjoncteur. Il y a un échauffement, et à partir de là il peut y avoir des arcs électriques, qui peuvent amener de plus gros problèmes…"

Comment faire ?
  • Trouvez et contactez des artisans de confiance
  • 2 visites d'artisans chez vous
  • Sélection confiance, qualité, prix
  • Par téléphone ou par internet : vous choisissez

Visite devis sur place

Daniel Boulay - Eléctricien - 287 Grande Rue - 14880 Hermanville-sur-mer
CAPEB
Un collectif de bons artisans
à l'initiative du Syndicat des artisans du Bâtiment CAPEB
Un site d'artisans fait par le plus grand syndicat d'artisans professionnels
Transparence & sécurité:
Vos acomptes sont garantis
Engagement travaux finis
artisant prise electricité

Un projet serieux

« La rénovation totale d’une maison peut bien durer trois semaines, un mois. Avec l’électricité ça va vite, en général en une semaine on a fini, pour les autres tâches qui me sont demandées. Pour un panneau, il faut compter une journée. Quand on fait l’électricité d’une cuisine aménagée, c’est souvent trois / quatre jours / une semaine."

Paroles d'artisans

Daniel Boulay - Eléctricien du Calvados nous donne ses astuces

•    GAGNEZ DU TEMPS
« J’essaye d’être réactif au niveau des devis. On les prend dans l’ordre. Après, c’est en fonction de l’ampleur du chantier et du ressenti. On fait aussi en fonction de l’aspect de la sécurité électrique. S’il y a une urgence ou des dépannages, on intervient plus rapidement. 
« Nous proposons des appareils aux clients. Et puis on travaille avec nos marques habituelles. On les choisit en fonction des prix, de leurs caractéristiques techniques, et par rapport au relationnel avec le fabricant. Nous en électricité c’est un peu différent, le tableau électrique est dans le garage et il ne faut pas que ça se voit. Les gens n’ont plus forcément l’argent nécessaire une fois qu’ils ont fait la salle de bains et la cuisine, donc on installe principalement des boutons blancs ! C’est limité ! Après on a une clientèle qui est là, donc on arrive quand même à faire autre chose que du blanc ! En fait c’est surtout au cas par cas.
«  Pour les aides, si les clients veulent en bénéficier, il faut qu’ils se rendent dans les organismes, je ne m’en occupe pas. Je leur demande seulement de m’avertir s’ils font des démarches, parce que ça prend du temps, ce qui veut dire qu’on en a pour réaliser le devis. 
« Il arrive que des clients nous demandent que le chantier soit réalisé rapidement. En général on prend ce dossier-là avant les autres. 

•    REDUISEZ VOS COUTS 

« On a parfois droit à des remises et à des dérogations de la part des fabricants et des grossistes. Dans l’année, on doit avoir trois à cinq promotions.

•    C’EST TENDANCE !

« Tout ce qui est domotique est intéressant. On peut faire deux ou trois petits scénarii et simplifier le fonctionnement des appareils pour les gens : volets roulants, éclairage, chauffage, avec la commande à distance. On centralise les choses pour que pour les gens, ça soit simple. Après il y a le coût… On voit bien qu’après deux-trois réseaux de domotiques qu’on a faits, ça ne passe plus, en termes de prix… Les systèmes d’aujourd’hui sont flexibles : on peut commencer quelque chose, comme les volets, et après s’occuper du chauffage.
«  On arrive aussi à avoir des appareillages avec des couleurs qui sont tendances, c’est une approche qui nous permet d’aborder les clients autrement. Après c’est un choix qu’eux feront. 
« En ce moment on me demande beaucoup de mises en sécurité du tableau, et la réfection des tableaux électriques. Ensuite vient l’installation du chauffage électrique.

•    CHOISISSEZ LA SECURITE

« On dit qu’il faut faire vérifier une installation électrique tous les dix ans, car les normes et les besoins évoluent. Il faudrait donc refaire l’installation, ou refaire une pièce. Et au niveau du tableau électrique, il est fortement conseillé de resserrer tous les contacts des disjoncteurs et des protections tous les ans. Et on s’aperçoit, quand on intervient, qu’il y a du jeu entre les fils et le disjoncteur. Il y a un échauffement, et à partir de là il peut y avoir des arcs électriques, qui peuvent amener de plus gros problèmes…
« On a une assurance décennale. 

•    COTE CONFORT
« Quand les personnes chez lesquelles on intervient sont absentes, c’est plus simple. Quand on a besoin de courant, on met des rallonges. Cela permet de brancher les frigos, les congélateurs, les éléments essentiels. Côté confort, le chantier est nettoyé le soir, même quand on revient le lendemain. Même pour nous c’est plus agréable.
« On est honnête et franc. On se montre sérieux et rigoureux. On essaye de voir les choses en prévision de l’avenir. On passe des gaines à l’avance, pas seulement une gaine en un endroit, qui sert à l’instant T. Parfois cinq ou dix ans après, on voit qu’on a passé des gaines et on est bien content ! Parce que les besoins des gens évoluent, et on les retrouve. Ça évite de refaire une saignée, ou de refaire une moulure.
« On a des maisons secondaires dont on garde les clés. Et les gens sont bien contents qu’on les ait, parce que quand ils viennent de Paris et qu’ils ont oublié leurs clefs, ils sont bien contents de nous trouver ! C’est une belle marque de confiance de leur part. Il n’y a pas tellement de secrets, il faut être naturel, franc, sans ambiguïté… !

 

Engagement
1

Respect des budgets

Un Devis en bonne et due forme, des versements d’acompte étape par étape, 360travaux vous assiste.
Engagement
2

Respect des délais

Soutenu par la Capeb le syndicat professionnel des artisans, 360travaux assure un suivi personnalisé de ses artisans. La réussite de votre chantier !

Les réponses aux questions

que vous vous posez
Combien ça coûte ?
Suite à un premier rendez-vous, je suis incapable de chiffrer. Il faut attendre le devis pour avoir une idée chiffrée. Rendez-vous dans la section suivante de l’article pour plus de précisions !
Combien de temps ça va prendre ?
Cela dépend de ce qui est demandé. La rénovation totale d’une maison peut bien durer trois semaines, un mois. Avec l’électricité ça va vite, en général en une semaine on a fini, pour les autres tâches qui me sont demandées. Pour un panneau, il faut compter une journée. Quand on fait l’électricité d’une cuisine aménagée, c’est souvent trois / quatre jours / une semaine.
Comment ça se passe au niveau de l’organisation (quand d’autres corps de métiers interviennent) ?
Quand on connaît les autres corps d’état, et qu’on a l’habitude de travailler avec eux, ça devient naturel, chacun travaille sur ce qu’il a à faire. On s’organise soit avec les professionnels, soit avec les clients.
Comment faire quand on déménage ?
Il faudra que vous résiliez votre contrat d’électricité. Parce que le contrat est assigné à un lieu, et non à votre nom. Donc vous ne pourrez pas faire « déménager » votre contrat avec vous. N’oubliez pas que chaque contrat dépend des caractéristiques particulières du logement. Il se peut donc qu’en allant habiter ailleurs, vos besoins évoluent, et le montant de votre facture aussi.

Grille de tarifs

Tableau électrique

« Pour un tableau électrique, il faut compter entre 1000 et 1 500 euros. 
«  Pour installer l’électricité dans une cuisine, ça va de 1 500 à 3 000 euros. 
« Pour une rénovation globale, les prix de départ se situent entre 5 000 et 8 000 euros. On est quand même plus proche des 10 000 euros."

 

Surface (en m²)   Budget (en €)
de 1.000 €   à 1.500 €

Une question ?
Besoin d’un conseil ?

contactez-nous directement pour être accompagné gratuitement :
contactpro@360travaux.com ou au 09 71 08 08 01