Installation de douches, hammam et spa à la maison

La salle de bain est souvent la plus petite pièce de la maison. Toutefois, au-delà d’un simple lieu d’hygiène, elle peut également être synonyme de confort et de détente. Spa, hammam ou sauna, la balnéothérapie s’invite dans nos maisons et est de plus en plus accessible. Voici quelques points clés à prendre en compte pour installer une douche, un hammam ou un spa à la maison.

un espace détente pour la maison

Installer une douche

Que cela soit pour moderniser sa salle de bain, pour des raisons d'accessibilité, ou encore pour optimiser la place, la tendance est à la douche au lieu de la baignoire, notamment la douche italienne. Avec son design épuré et son côté écologique, elle plaît à tous. Pour plus de confort, vous pouvez installer des parois de douche chauffantes afin de chauffer l’intérieur de la douche. Il est possible d’installer une cabine de douche industrielle mais le must reste tout de même la véritable douche à l’italienne de plain-pied, entièrement carrelée et tout à fait adapté aux personnes à mobilité réduite.

Installer un hammam ou un bain turc

Il est connu que les bains de vapeur permettent de réduire les douleurs rhumatismales, soulager les problèmes respiratoires et éliminer les toxines. Votre cabine de douche pourrait se transformer en bain turc en un temps record. Vous pouvez opter pour un hammam maçonné ou un hammam préfabriqué. Celui-ci se présente sous forme de kit à assembler et à adosser au mur ou même à poser au milieu de la pièce. Si l’assemblage peut être assez simple, l’installation technique requiert des compétences en plomberie et en électricité. N’hésitez donc pas à faire appel à un artisan.

Pour y mettre votre grain de sel et personnaliser votre hammam, vous pouvez opter pour un hammam maçonné pensé et conçu en collaboration avec un ou plusieurs artisans. Ainsi, vous pouvez construire un plafond en forme de voûte ou de dôme et employer des techniques type tadelakt, un enduit décoratif à base de chaux aérienne. Vous pouvez imaginer chaque petit détail de votre hammam : banquettes, portes, fontaines, cloisons vitrées, ou encore intégrer de l’aromathérapie ou chromatothérapie. Il est possible d'éclairer le hammam par des fibres optiques ou grâce à des rampes lumineuses étanches. La mise en place d’un jet de douche froide directement dans le hammam se révèle pratique et confortable.

Quelques règles d’installation

Quelques règles sont à respecter afin de ne pas gaspiller de l’énergie et d’éviter que la vapeur du hammam ne monte trop. L’isolation doit être faite dans les règles de l’art et le générateur de vapeur innovant afin d’optimiser la température à l’intérieur. Il est important que la hauteur ne dépasse pas 230 cm et de mettre en place un système de ventilation. Dans l’idéal, le sol du lieu doit être imperméable, de préférence carrelé.

Un spa chez soi

Communément installé en terrasse ou en jardin, le spa peut très bien être installé en intérieur. Il est important de penser à la solidité et à la résistance du sol : celui-ci doit être plat et supporter le poids du spa. La présence d’une alimentation électrique et accessible est également une condition d’installation. En intérieur, le spa nécessite une ventilation adéquate pour éviter l’humidité et les moisissures. Les murs et meubles doivent aussi être traités pour résister à l’humidité et à l’eau. En extérieur, c’est l’exposition et le vis-à-vis qui sont importants. Optez pour une installation à l’ombre donnant sur une vue tranquille et agréable. Comme pour le hammam, le spa peut être fourni en kit ou encastré. Les versions encastrées sont plus esthétiques, tandis que celles en kit sont plus simples à poser et moins onéreuses. Vous pouvez le personnaliser ensuite en prévoyant des appuis-têtes réglables, des porte-verres rétroéclairés par LED de couleurs, des jets en cascades, ou encore de l’aromathérapie.