Mon installation est elle compatible avec une borne de recharge de véhicule électrique?

Un circuit électrique en bon état. Avant de lancer la première recharge de votre batterie sur votre circuit domestique, faites vérifier que votre installation électrique est aux normes et sécurisée pour vous et votre habitat : par exemple, votre tableau électrique ne doit plus comporter de fusibles. Faites vérifier aussi que votre prise et votre ligne, que vous dédierez uniquement à cet usage, sont en bon état. Enfin, faites équiper votre compteur d’un disjoncteur pour voiture électrique et d’un différentiel.

borne parking

Vérifier la puissance disponible

Vous devrez aussi vérifier que votre compteur électrique bénéficie d’une puissance suffisante pour assurer la recharge quotidienne d’un véhicule électrique ou hybride. Dans certains cas, il vous faudra peut-être redimensionner votre compteur ou passer d’un courant monophasé à un courant triphasé. Votre électricien saura vous conseiller.

Pour ceux qui souhaitent s’équiper d’une wallbox d’une puissance supérieure à 3,7 kW, il est aujourd’hui obligatoire de la faire installer par un artisan :

- certifié EV & ZE Ready, comme le demandent certains constructeurs, pour les particuliers. Cette certification vous permet de bénéficier des garanties de l’installateur et de votre assurance ;

- certifié IRVE (Infrastructures de Recharge pour les Véhicules Electrique) pour les professionnels et les collectifs, afin de bénéficier des aides.

Un abonnement adéquat

Certains énergéticiens proposent des abonnements spécifiques qui correspondent bien à ceux qui roulent beaucoup et aux entreprises. Ils comprennent des tarifs intéressants en heures creuses ainsi qu’une électricité provenant d’énergies renouvelables.

Les types de prises

Pour assurer une bonne recharge, assurez-vous que vous disposez du câble avec les embouts adaptés. Une voiture électrique dispose ainsi de différentes types de prises 1, 2 ou 4 (Chademo) et ainsi être rechargée de différentes façons.

La prise de type 1

De moins en moins utilisée en Europe, cette prise, uniquement présente sur le véhicule, permet une recharge lente à semi accélérée (jusqu’à 7,4kW en courant alternatif). Elle peut accueillir trois câbles : le CRO (câble de recharge occasionnel), qui se branche sur une prise domestique, et les câbles avec des embouts de type 2 ou 3. Ces derniers se branchent sur des wallbox ou des bornes de recharge publiques.

Exemples de véhicules équipés : Nissan Leaf, Mitsubishi iMiev, Citroën C-Zero, Peugeot iOn, Renault Kangoo ZE et Fluence ZE, AutoLib’, Bolloré Bluecar, Chevrolet Volt / Opel Ampera, Toyota Prius Rechargeable.

La prise de type 2

Très répandue, cette prise est devenue la norme européenne. Tout comme la type 1, elle peut être reliée au CRO, aux embouts de type 2 et 3 mais elle accepte aussi les câbles des superchargeurs (réseau public). Elle accueille donc les charges entre 3 et 43 kW (voire plus de 50kW en courant continu).

Exemples de véhicules équipés : Renault Fluence, Renault Kangoo, Renault Twizy, Renault ZOE, Smart ED, Tesla Model S, ainsi que toutes les gammes électriques de BMW, Volkswagen, Mercedes. Sur certains modèles, ce connecteur peut être disponible en option.

La prise de Type 2 Combo CCS (Combined Charging System)

Combo est une extension de la prise de Type 2 qui assurer la recharge à courant continue à des puissances allant jusqu’à 350 kW. Comme son nom l’indique, la prise Combo peut supporter du type 2 et du Combo CCS. Les voitures équipées sont la BMW i3 et la Volkswagen e-Golf.

 

La prise CHAdeMO

Elle accueille les câbles des bornes rapides. Elle permet de recharger vite, en courant continu. Pour la petite histoire, CHAdeMO est l’acronyme chinois de « Vous prendrez bien un thé pendant que la voiture recharge ». Les voitures qui en sont dotées sont la Citroën C-ZERO, la Mitsubishi iMiEV, la Nissan LEAF et la Peugeot iOn.

 

Côté bornes…

Les wallbox sont dotées de prises de type 2 ou 3, avec en option le type E/F.

    Type 2                                                                  Type 3                                                            Type E

                                                                                                        

Les bornes de recharges sont équipées, elles, de prises de type 2 ou 3. Les prises de type 3 ont tendance à disparaître, mais on les trouve encore dans le parc des bornes publiques en France. Il est donc utile d’avoir dans son coffre, selon votre véhicule, un câble type 3-type 1 ou type 3-type 2 pour ne pas être pris au dépourvu.

Les bornes rapides possèdent un câble de recharge intégré qui se branche sur les prises de type 2, Combo CCS ou CHAdeMO des véhicules.

Adaptateurs

Il existe des adaptateurs qui permettent d’assouplir ces branchements : embout CHAdeMO vers type 2, embout CCS vers type 2 ou encore embout type 2 vers type 3. Sur les Tesla, il est possible d’utiliser les prises bleues (ports de plaisance, campings) et les prises rouges (ports de plaisance et industries), via un adaptateur.