Comment embaucher un apprenti ?

Vous avez besoin de renforcer votre équipe ? Vous aimez transmettre ? Embaucher un apprenti est l’occasion d’aider un jeune à intégrer la vie professionnelle, tout en préparant l’avenir de votre entreprise… On vous explique comment ça marche.

embaucher un apprenti

LE RECRUTEMENT

L’apprentissage concerne les jeunes ayant entre 16 et 25 ans. Ce type de formation leur permet d’alterner des journées de formation théoriques en Centre de formation pour l’apprentissage (CFA) et de la formation pratique en entreprise.

Les CFA peuvent vous aider à bien cibler votre recherche et à rédiger votre annonce. Demandez-leur aussi de vous proposer des candidatures adaptées à vos attentes.

Souvent, c’est le futur apprenti qui vous sollicite afin d’être embauché. Le CFA peut alors recevoir le jeune en entretien afin de déterminer si son profil vous correspond.

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE

Il vous faudra ensuite préparer un contrat. Celui-ci, conclu pour une durée précise ou indéterminée, vous engage à former votre jeune recrue en lien avec le CFA. Vous devrez verser un salaire à l’apprenti (un pourcentage du Smic, qui varie selon l’âge et l’ancienneté). De son côté, le jeune s’engage à travailler pour vous et à suivre la formation du CFA pendant toute la durée du contrat.

  • À savoir : L’apprentissage démarre par 45 jours (consécutifs ou non) au cours desquels le contrat peut être rompu par une procédure aménagée. De plus, avant de démarrer son apprentissage, le jeune peut suivre une formation au CFA sur la sécurité et le savoir-être en entreprise.

LE MAÎTRE D'APPRENTISSAGE

Vous devrez aussi choisir un tuteur pour former votre apprenti. Qu’il soit chef d’entreprise ou salarié, le tuteur désigné doit posséder :

  • soit un diplôme ou un titre correspondant au diplôme préparé par l’apprenti, ainsi qu’une année d’expérience professionnelle ;
  • soit deux années d’expérience professionnelle dans le domaine de formation de l’apprenti.

Au quotidien, le tuteur définit les tâches à accomplir par l’apprenti, vérifie la qualité de son travail et répond à ses questions.

AIDES A L'EMBAUCHE

Des aides existent : réduction des cotisations et des contributions sociales, aide directe versée par l’État (pour les entreprises de moins de 250 salariés). Dégressif, ce coup de pouce se situe entre 4 125 (1e année du contrat) et 1 200 (3e année). Pour en bénéficier, pensez à envoyer le contrat d’apprentissage à votre Opérateur de compétences (OPCO - www.constructys.fr) dès les premiers jours de la période d’apprentissage.

  • À savoir : Les apprentis ne sont pas comptés dans l’effectif de l’entreprise dans le cadre des réglementations liées à un nombre de salariés minimum.